top of page
  • Photo du rédacteurAssociation Quartier Bourgogne

Oasis Urbaines en danger, Tribune de Genève


"Une anomalie sans valeur patrimoniale particulière". Voila avec quel mépris est qualifiée la parcelle des propriétaires des petites villas de la rue de Bourgogne ("TdG du 30 mars") qui devraient céder leur place à des barres d'immeubles de plus de six étage.

Les décideurs visant la destruction massive des oasis urbaines, afin d'augmenter la densification galopante et suffocante de la ville, utilisent l'argument récurrent de créer des logements pour la génération suivante.

Une fuite en avant nous conduisant vers un espace totalement saturé et inhumain.

Soutenons massivement le référendum prochainement lancé par la poignée de "Bourguignons" contre l'envahisseur, à l'image du village d'irréductibles Gaulois qui suscite notre sympathie dans une célèbre bande dessinée.

Ghislaine Rudaz


33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page